Je peux plus écouter ma musique ??

tux-ubuntuDepuis la mise à jour de ma machine professionnelle vers Ubuntu 12.10 le lecteur Rhythmbox ne parvenait plus à lire mes fichiers musicaux. Alors, j'ai profité de cette période durant laquelle je suis presque seul au bureau pour essayer de régler ce problème.

Le message d'erreur que me sortait Rhythmbox lors de l'importation des musiques indiquait qu'il me manquait un greffon gstreamer. Après avoir installé tous les packages gstreamer de la Terre sans résoudre mon problème j'ai commencé à écumer le net pour trouver une solution.

Lorsqu'une application utilise gstreamer un répertoire .gstreamer est créé à la racine du homedir. Visiblement le contenu de ce répertoire n'est plus forcément compatible avec la nouvelle version de gstreamer installée lors de la mise à niveau d'Ubuntu. On peut donc régler le problème en supprimant ce répertoire :

$ rm -f ~/.gstreamer-0.10

Il sera alors recréé avec un contenu approprié.

Enfin des détails sur Jupiter

tux-astroMalgré l'humidité de cette soirée du 30 décembre 2012, j'ai tout de même réussi à faire une capture potable de Jupiter. Après traitement sous iris, le résultat commence enfin à ressembler à quelque chose ! :-). Image réalisée au 130/900, webcam, barlow x2.

jupiter 2012-12-30

Mednafen et joystick

tux-ubuntuConfigurer un joystick pour mednafen sous linux peut être un peu pénible. Cela consiste :

  1. à connaître les numéros des boutons et de la croix directionnelle
  2. à connaître l'ID Unique de la manette
  3. à renseigner dans le fichier de configuration de mednafen, pour chaque système, le numéro des boutons trouvé en 1 et l'action à réaliser

Lire la suite : Mednafen et joystick

Jupiter deuxième essai

tux-astroNouvel essai sur Jupiter. Je compense toujours la rotation de la terre manuellement ce qui, évidemment, génère pas mal de turbulences. En tenant compte de ce problème et de ma mise en station quelque peu hasardeuse j'obtiens un résultat plutôt satisfaisant. :)

jupiter 2012 11 12

Thunderbird : Vérifier tous les nouveaux mails dans tous les dossiers

tux-gadgetVoila maintenant plusieurs années que j'utilise Thunderbird comme client mail que ce soit au travail ou à la maison. Comme on reçoit des mails pour tout et n'importe quoi, il est souvent difficile de se passer d'une arborescence de dossiers permettant de mettre un peu d'ordre dans tout ce foutoir :).

Cette utilisation implique aussi la création des filtres qui vont bien pour éviter de tout se taper à la main. Au boulot, nous utilisons cyrus-imap qui gère les filtres sieve coté serveur. Ce qui signifie qu'une fois que j'ai créé mes filtres c'est directement le serveur qui tri mes mails et d'où que j'accède à ma boite mail, elle est triée... magique !

Oui mais voilà, par défaut Thunderbird ne vérifie les nouveaux courriers que dans la boite de réception. Ce qui veut dire que je ne suis pas notifié des nouveaux mails dans les autres dossiers.

Voici donc la manip à faire pour régler cela :

  • Aller dans préférences > avancé > général > éditeur de configuration ;
  • Chercher : “mail.server.default.check_all_folders_for_new” ;
  • Double cliquer pour positionner sa valeur à “true”.

Après un redémarrage de Thunderbird, vous verrez tous les nouveaux messages dans tous les dossiers.

Ubuntu et pilotes supplémentaires

tux-ubuntuDepuis quelques temps maintenant Ubuntu propose un outil permettant d'obtenir et d'utiliser des pilotes propriétaires en fonction du matériel dont on dispose et de ce que l'on souhaite faire. Typiquement, j'ai une carte graphique Nvidia et jusqu'à maintenant si je voulais bénéficier des environnements de bureau utilisant la 3d, il fallait que j'installe les pilotes de chez nvidia.
Avec Ubuntu 12.10 alias The Quantal Quetzal (le quetzal quantique), l'environnement Unity démarrait sans les pilotes propriétaires. Cependant mon affichage n'était pas parfait, j'avais des artéfacts qui apparaissaient régulièrement sur l'écran. Pas glop.

J'ai donc décidé d'installer les pilotes nvidia. Premier problème, jockey-gtk, l'utilitaire qui permettait d'installer facilement les pilotes proprio n'est plus présent en 12.10. Il faut maintenant passer par les paramètres systèmes, puis "sources de logiciels" et là il y a un onglet "Pilotes Additionnels".

param sys sources log

On peut alors choisir les pilotes que l'on souhaite.

À ce moment de l'article on serait tenté de penser que la phrase suivante serait un "Et voila." mais pas du tout car si l'on fait comme ça au prochain de redémarrage de X on a plus rien... juste le bureau sans unity... pas glop bis.

Mais comment procéder alors ?

Si vous avez déjà installé les pilotes via l'interface décrite ci-dessus ou via la ligne de commande et que vous êtes bloqués ouvrez une console texte. Alors, pas un émulateur de terminal car on a plus d'interface graphique mais bien la bonne vieille console en appuyant sur ctrl+alt+F1. Une fois loggué dans la console, on va supprimer le pilote nvidia :
$ sudo apt-get purge nvidia-current-updates (à remplacer par le nom du paquet que vous avez réellement installé)

Puis on va installer le package nécessaire pour que l'installation du pilote se déroule correctement. En effet, dkms est utilisé pour compiler le module noyau du pilote nvidia mais pour ce faire il a besoin des sources du noyau :

$ sudo apt-get install linux-headers-generic 

Puis,

$ sudo apt-get install nvidia-current-updates

Et là, le pilote se compile et s'installe correctement et vous retrouverez unity après un :

$ sudo service lightdm restart (ou un bon vieux reboot des familles )

Je ne comprend pas pourquoi le package linux-headers-generic n'est pas une dépendance du package nvidia-current-updates... peut cela sera-t-il corrigé ultérieurement.

À présent je peux dire : "Et voilà !"

Premiers pas en astrophoto

tux-astroIl y a quelques mois j'ai investi dans une webcam me permettant de capturer les images des objets célestes que j'observe avec mon téléscope. C'est vraiment une activité à part entière qui requiert ses propres techniques. J'ai eu envie de m'y essayer.
J'ai rencontré plusieurs problèmes d'abord ma monture n'est pas motorisée, pour "l'observation visuelle" des astres ce n'est pas génant, on tourne régulièrement le flexible de réglage et voila. Mais lorsqu'on souhaite capturer un film c'est un peu plus sport ;).

Ensuite, l'autre problème est l'apréhension de l'outil de capture. C'est assez compliqué d'effectuer les réglages de gain, de saturation, etc.

J'ai donc fait un premier essai en juin sur Saturne puis ce mois-ci sur Jupiter. J'ai suivi les tutos qui se trouvent sur l'excellent site arnaudom pour le traitement sous IRIS.

Voici les résultats :

saturne barlow x2  jupiter

Le résultat, sans être bon, est encourageant. Je vais essayer de faire mieux et de m'acheter un moteur ;)