Quand c'est chiffré, c'est chiffré !

tux-secu.pngUne news sur slashdot fait état des difficultés que rencontrent la police brésilienne et le FBI pour déchiffrer cinq disques durs.
Daniel Dantas est un banquier brésilien accusé de crimes financiers. Lors d'une opération à son encontre en juillet 2008, la police fédérale brésilienne a saisie cinq disques durs. Hors, il se trouve que ces disques étaient chiffrés  en AES 256 bits avec deux outils de chiffrement différents, l'un deux étant le logiciel open-source TrueCrypt.
Après s'être cassé les dents sur le décryptage des informations, la police brésilienne a fait appel au FBI.  Depuis 2009, le FBI tout comme les experts brésiliens du INC ( l'Institut National de Criminologie ) ont tenté sans succès de venir à bout du chiffrement par l'utilisation d'une attaque par dictionnaire.
La justice brésilienne n'ayant aucun moyen d'obliger M. Dantas ou les éditeurs des logiciels à fournir le mot de passe, les experts espèrent que de futures avancées de la recherche sur le domaine les aideront.

Et moi qui pensais que les gouvernements pouvaient tout déchiffrer ...

Sources : slashdot, globo

Les balbutiements du stockage quantique

tux-education.pngUne équipe de l'université nationale d'Australie (ANU) effectuant des recherches sur la mémoire quantique a mis au point une "preuve de concept" d'appareil de stockage quantique. Le principe est d'envoyer un photon dans un cristal refroidi à -270°C, à cette température le processus mis au point par l'équipe permet de stopper la course du photon et de le conserver dans le cristal. Une fois conservé le photon peut alors être relâché au moment que l'on souhaite. Cette technique permet donc d'enregistrer des informations, de les conserver puis les lire ultérieurement.

crystal_memory.jpg
La lumière traverse le cristal dans l'appareil à mémoire quantique
Photo : ANU

Lire la suite : Les balbutiements du stockage quantique

IE 9 ne supportera que le H.264

tux-gadget.pngLe standard HTML5 est en passe d'intégrer tous les grands navigateurs offrant ainsi une alternative idéale à Flash. Internet Explorer ne déroge pas à la règle avec sa future version 9. HTML5 fournit notamment un standard dans l'intégration de la vidéo au sein des pages web mais s'il décrit la manière de les inclure, il ne spécifie pas un codec qui doit être utilisé en particulier pour encoder les vidéos. Plusieurs codecs existent, on citera notamment le très connu H.264 (utilisé entre-autre dans les Blu-Ray ) ou encore Ogg/Theora pour ce qui est du libre.

La société de Redmond a indiqué dans un post qu'IE9 ne gèrerait en natif qu'H.264.
Le choix de Microsoft est clairement celui du codec le plus répandu mais pourquoi se limiter à un seul codec? Sur le blog IEBlog Microsoft explique son choix en avançant des arguments techniques et légaux, en particulier le fait que H.264 intègre une bonne gestion des droits d'auteurs des vidéos. Pour autant Microsoft ne fournit pas les raisons qui les poussent à se limiter à un seul codec là où les autres grands navigateurs en supportent plusieurs.

La force d'HTML5 est de permettre au particulier de lire des vidéos sur le web sans avoir à installer de plug-ins ou autres logiciels supplémentaires. Hors avec ce choix Microsoft réduit le choix des éditeurs de contenu à un seul codec car dans le cas contraire on perdrait les avantages offerts par HTML5.

Alors que l'on apprend qu'Internet Explorer subit une chute historique en terme de parts de marché, nous pouvons parier que ce choix discutable ne va pas les aider à remonter la pente.

Source : Slashdot

Valve prépare Steam sous Gnu/Linux

tux-news.pngAprès l'annonce d'une version pour MacOSX l'ami Korben nous informe que Valve, le célèbre éditeur d'Half-Life, prépare le portage de sa plate-forme de distribution de contenu en ligne, Steam, sous Gnu/Linux.

Si cette annonce fera, à elle seule, plaisir aux gamers qui veront ainsi une partie de la ludothèque Steam arriver sur les OS Gnu/Linux, elle donne aussi l'espoir que d'autres éditeurs daignent enfin franchir le pas et proposent eux aussi leurs jeux pour notre OS préféré.

tux-halflife.png

Hadopi, après le coup droit, le revers

tux-politique.pngAprès le coup droit reçu grace à SeedFuck pour les torrents (vu chez Korben), la loi Hadopi prend un (nouveau) revers avec la découverte des serveurs de TMG par un internaute sur le réseau peer-to-peer eDonkey. Trident Media Guard (TMG) est la société mandatée par Hadopi pour détecter les téléchargements illégaux sur les réseaux P2P et fournir les adresses IP des pirates à la haute autorité.

Pour récolter les adresses IP des pirates sur les réseaux P2P, TMG doit positionner ses serveurs sur ces mêmes réseaux. Ils y apparaissent donc au même titre que n'importe quel utilisateur. C'est ce qui a permis à notre internaute de trouver les adresses IP des serveurs de TMG via une simple requête whois. Grace à cela on a la liste des adesses IP des serveurs de TMG ainsi qu'une bonne partie des fichiers surveillés (Michael Jackson, Balavoine, Black Eyed Peas, Daft Punk, Heroes, ...).

Avec SeedFuck on a eu la preuve que l'adresse IP peut être aisément manipulée et qu'elle ne constitue en aucun cas un élément valide pour poursuivre un présumé pirate. Avec cette nouvelle affaire on voit désormais que si piratage il doit y avoir, il se fera en contournant les moyens de surveillance mis en place par la haute autorité, la rendant ainsi obsolète.

source : lepoint.fr

Gagnez un iPad!

tux-gadget.pngVOD documentaires reportages

Info sur le grenelle

Article intéressant sur ce qui ressort du grenelle, à voir sur rue89