debian, garder les proportions d'une tablette en dual screen

Si comme moi vous avez deux écrans et que votre tablette, wacom en l'occurence, ne garde pas les proportions quand vous êtes sous gimp ou krita ou autre, alors cet article pourrait vous aider. Le principe est d'affecter la tablette à un écran. C'est un moyen super rapide à mettre en place.

Tout d'abord il faut détecter le nom de votre tablette avec xinput.

Lire la suite : debian, garder les proportions d'une tablette en dual screen

Logitech harmony et ubuntu

Si comme moi vous avez investi dans une télécommande universelle logitech harmony programmable et que par défaut les logiciels du fabricant sont sous windows alors cet article va peut être vous intéresser.

Pour pouvoir programmer la télécommande, il vous faut tout d'abord avoir un compte sur le site http://members.harmonyremote.com

Une fois cela fait, il vous faut installer les packages sous ubuntu :

Préparer les sources.list pour rajouter universe :

  • Soit vous le faite en modifiant /etc/apt/sources.list
  • Soit vous allez dans Paramètre système --> Logiciel et mise à jour et vous cochez universe
apt-get update
sudo apt-get install congruity concordance

Lire la suite : Logitech harmony et ubuntu

Gnu/Linux sur l'ISS

 

tux-ubuntuUn article sur zdnet nous apprend que la NASA a décidé de remplacer le système d'exploitation de Microsoft, Windows, par la distribution Gnu/Linux Debian sur les ordinateurs portables de l'ISS.
En effet, les ingénieurs de la NASA ayant ainsi accès au code source du système d'exploitation, ils auront le loisir de pouvoir le modifier ou d'y appliquer des patchs pour répondre aux besoins très spécifiques qui sont les leurs.

L'article nous apprend par ailleurs qu'un robot humanoïde, qui répond sous le pseudo de R2, est lui aussi mû par l'OS libre. Ce robot en est encore au stade expérimental mais il sera voué, à terme, à effectuer les missions trop dangereuses pour l'homme.

Cependant, je note qu'au niveau des astronomes amateurs l'utilisation de Linux reste un défi. En effet, alors que les matériels pro ou semi-pro bénéficient tous de pilotes sous Linux ceux orientés amateurs n'en possèdent que pour Windows. Un vrai manque de mon point de vue.

 

Autoriser une application à afficher une icône dans le systray de Unity

tux-ubuntuDepuis l'arrivée de Unity les applications qui veulent faire apparaître une icône dans le systray doivent montrer patte blanche. Donc quand on était habitué à un fonctionnement où toutes les applications peuvent utiliser le systray... ça surprend un peu.

Jusque là, toute les applications que j'utilisais fonctionnaient comme avant ou quasiment. Pidgin, par exemple, n'affichait plus d'icône dans le systray, mais l'information était accessible via l'icône d'enveloppe. Mais depuis ma mise à jour vers Quantal, Pidgin n'affiche plus rien.

Mais il y a tout même un moyen configurer unity. On peut alors soit :

  1. Ajouter une application à la whitelist ;
  2. Autoriser toutes les applications à utiliser le systray.

Pour le point 1 si je veux ajouter pidgin à la whitelist il faut passer la commande suivante :

$ gsettings set com.canonical.Unity.Panel systray-whitelist "['JavaEmbeddedFrame', 'Wine', 'scp-dbus-service', 'Update-notifier', 'jupiter', 'Jupiter', 'Pidgin', 'pidgin']"

Pour le point 2 c'est celle là :

$ gsettings set com.canonical.Unity.Panel systray-whitelist "['all']"

Je peux plus écouter ma musique ??

tux-ubuntuDepuis la mise à jour de ma machine professionnelle vers Ubuntu 12.10 le lecteur Rhythmbox ne parvenait plus à lire mes fichiers musicaux. Alors, j'ai profité de cette période durant laquelle je suis presque seul au bureau pour essayer de régler ce problème.

Le message d'erreur que me sortait Rhythmbox lors de l'importation des musiques indiquait qu'il me manquait un greffon gstreamer. Après avoir installé tous les packages gstreamer de la Terre sans résoudre mon problème j'ai commencé à écumer le net pour trouver une solution.

Lorsqu'une application utilise gstreamer un répertoire .gstreamer est créé à la racine du homedir. Visiblement le contenu de ce répertoire n'est plus forcément compatible avec la nouvelle version de gstreamer installée lors de la mise à niveau d'Ubuntu. On peut donc régler le problème en supprimant ce répertoire :

$ rm -f ~/.gstreamer-0.10

Il sera alors recréé avec un contenu approprié.

Mednafen et joystick

tux-ubuntuConfigurer un joystick pour mednafen sous linux peut être un peu pénible. Cela consiste :

  1. à connaître les numéros des boutons et de la croix directionnelle
  2. à connaître l'ID Unique de la manette
  3. à renseigner dans le fichier de configuration de mednafen, pour chaque système, le numéro des boutons trouvé en 1 et l'action à réaliser

Lire la suite : Mednafen et joystick

Ubuntu et pilotes supplémentaires

tux-ubuntuDepuis quelques temps maintenant Ubuntu propose un outil permettant d'obtenir et d'utiliser des pilotes propriétaires en fonction du matériel dont on dispose et de ce que l'on souhaite faire. Typiquement, j'ai une carte graphique Nvidia et jusqu'à maintenant si je voulais bénéficier des environnements de bureau utilisant la 3d, il fallait que j'installe les pilotes de chez nvidia.
Avec Ubuntu 12.10 alias The Quantal Quetzal (le quetzal quantique), l'environnement Unity démarrait sans les pilotes propriétaires. Cependant mon affichage n'était pas parfait, j'avais des artéfacts qui apparaissaient régulièrement sur l'écran. Pas glop.

J'ai donc décidé d'installer les pilotes nvidia. Premier problème, jockey-gtk, l'utilitaire qui permettait d'installer facilement les pilotes proprio n'est plus présent en 12.10. Il faut maintenant passer par les paramètres systèmes, puis "sources de logiciels" et là il y a un onglet "Pilotes Additionnels".

param sys sources log

On peut alors choisir les pilotes que l'on souhaite.

À ce moment de l'article on serait tenté de penser que la phrase suivante serait un "Et voila." mais pas du tout car si l'on fait comme ça au prochain de redémarrage de X on a plus rien... juste le bureau sans unity... pas glop bis.

Mais comment procéder alors ?

Si vous avez déjà installé les pilotes via l'interface décrite ci-dessus ou via la ligne de commande et que vous êtes bloqués ouvrez une console texte. Alors, pas un émulateur de terminal car on a plus d'interface graphique mais bien la bonne vieille console en appuyant sur ctrl+alt+F1. Une fois loggué dans la console, on va supprimer le pilote nvidia :
$ sudo apt-get purge nvidia-current-updates (à remplacer par le nom du paquet que vous avez réellement installé)

Puis on va installer le package nécessaire pour que l'installation du pilote se déroule correctement. En effet, dkms est utilisé pour compiler le module noyau du pilote nvidia mais pour ce faire il a besoin des sources du noyau :

$ sudo apt-get install linux-headers-generic 

Puis,

$ sudo apt-get install nvidia-current-updates

Et là, le pilote se compile et s'installe correctement et vous retrouverez unity après un :

$ sudo service lightdm restart (ou un bon vieux reboot des familles )

Je ne comprend pas pourquoi le package linux-headers-generic n'est pas une dépendance du package nvidia-current-updates... peut cela sera-t-il corrigé ultérieurement.

À présent je peux dire : "Et voilà !"